Qu’est-ce qui est le plus important : la vie ou le salaire ? Y aura-t-il encore de l’emploi sur une planète morte ?

Il n’y a pas d’emploi sur une planète morte. Le dérèglement climatique et la destruction de l’environnement surdéterminent désormais toutes les luttes syndicales. Inversement, les syndicats doivent intégrer comme une seule et même lutte l’écologie et la justice sociale, et peser de toutes leurs forces pour réaliser la transition sociétale exigée par le mouvement climatique. […]