Blog de Pierre Eyben

Ecologie plus verte, socialisme plus rouge
papier
Préhistoire (articles de mon précédent blog)

Du papier, faisons table rase

L’Europe consomme chaque année environ 100 millions de tonnes de papier et carton.  Cela représente en moyenne 190 kg/an/habitant et en Belgique près de 340 kg/an/personne! C’est au total prés de 15% de l’exploitation forestière qui est consacrée exclusivement à cette production.

Emballages, journaux, prospectus divers et variés, toutes-boîtes,… la pub se taille une bonne part dans cette gabegie consumériste.

 

Une industrie polluante

Et l’industrie du papier, n’est pas une industrie comme les autres.  Le papier est encore souvent blanchi au chlore gazeux qui est un produit chimique polluant.  La production de papier réclame également énormément d’eau (4m3 par tonne de papier) pour extraire la cellulose des fibres du bois alors que la pénurie d’eau devient de plus en plus criante un peu partout. Enfin, elle réclame beaucoup d’énergie (électricité) pour sécher le papier.

 

Du papier imposé

Bien évidemment chacun, par ses choix peut diminuer sa consommation de papier mais c’est avant tout l’industrie qui pousse à cette surconsommation. Si les autorités sensibilisent (culpabilisent ?) les consommateurs, les mesures à l’encontre des producteurs qui multiplient par exemple les emballages sont quasi inexistantes.

Un autre exemple de « papier imposé » est bien évidemment la publicité qui atterrit quotidiennement dans nos boîtes aux lettres. En moyenne, ce sont quelques 40kg de publicités non sollicitées qui y sont déversés chaque année. Dans ce chiffre, les toutes-boites occupent une place importante.  Ces pseudos-journaux qui sont en fait de simples outils publicitaires (leur surface rédactionnelle étant systématiquement sous les 20%), tirent leur revenu de la pub et tentent donc d’élargir au maximum leur tirage.  Imprimer un exemplaire qui ira de l’imprimeur au hall d’un immeuble et puis directement à la poubelle, cela rapporte !  C’est au nom de cette « logique » que des milliers de tonnes de papier (et de plus en plus de plastique) sont gaspillés chaque année.

 

Une goutte d’eau utile

A Bruxelles, un autocollant officiel a été édité par l’IBGE afin de permettre aux citoyens de refuser publicités et/ou les toutes-boîtes.  Cela devrait permettre selon divers experts d’économiser à terme 10.000 tonnes de déchets papier.

Après une très (trop) longue léthargie, en Wallonie, les choses semblent également bouger un peu.  Le Ministre Lutgen a lancé une procédure similaire et un autocollant ainsi qu’une législation devraient « débarquer » au cours du premier semestre 2007.

On espère évidemment que les divers lobbys de la pub qui ont sur la presse (si importante pour nos élus) un pouvoir énorme ne dénatureront pas le projet.

En attendant, afin de maintenir la pression et afin de porter des revendications plus fortes même si totalement légitimes (comme le principe de l’{opt-in}), le collectif des {Démonteurs de Pub} mènera à Liège samedi 9 décembre dès 14h devant {la Violette} une activité de sensibilisation utile sous la forme d’un déversement de prospectus publicitaires.

Voir ici

Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :