Blog de Pierre Eyben

Ecologie plus verte, socialisme plus rouge
ecosocialisme-necessite-evidente
En trois lignes

Ecosocialisme : Elio di Rupo compte-t-il rejoindre le Mouvement Demain ?

Or donc, Elio di Rupo annonce au nom du PS (ce qui en soit témoigne déjà de sa conception du travail collectif et de sa volonté première qui est de se maintenir à la tête de ce parti) que son parti entend devenir « écosocialiste », comme le Mouvement Demain. En boutade, on lui répondrait bien que redevenir socialiste ce serait déjà pas si mal. En défenseur de l’unité de la gauche, on devrait se réjouir de voir le PS s’emparer de ce concept. Mais quand dans le même temps, il annonce qu’il convient de renoncer au concept de lutte des classes, on se dit quand même que c’est mal barré. Parce que des classes aux intérêts antagonistes cela existe encore même si leur définition est parfois moins simple, et que dès lors des luttes contre les puissants qui nous mènent dans le mur au nom du profit, il va en falloir un sacré paquet pour stopper le train fou de la croissance. L’écosocialisme est fondamentalement un projet de société anti-productiviste et consiste à (re)mettre l’économie au service d’un projet de société qui respecte l’Homme et la nature. Sans parler du fait que cela signifie le fait de renoncer à la mondialisation et à tous les traités de libre-échange qui la permettent et que le PS a soutenu sans discontinuer, pour prendre un seul exemple, cela signifie qu’il faut laisser 80% des ressources fossiles dans le sol pour éviter un réchauffement climatique de plus de 2°. On peut se gausser d’économie circulaire mais développer Bierset et Charleroi pour prendre ces seuls exemples, c’est bruler ces ressources et cest l’antithèse de l’écosocialisme. Où seront dès lors les ruptures du PS avec la course à la croissance et le soutien aux industries sans réflexion aucune sur leur impact environnemental au nom de l’emploi ? Voilà de véritables questions qui vont au delà de l’adoption marketing d’un concept que l’on risque de s’empresser de démonétiser.

Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :