A propos

pierre
Pierre EYBEN

La bienvenue sur ce blog !

J’ai 41 ans, je suis divorcé et suis le papa de 3 charmants (et énergiques) enfants. Je suis ingénieur physicien diplômé de l’Université de Liège et docteur en sciences appliquées. Je suis chercheur dans un centre public de recherche en microélectronique à Leuven.

J’ai été sympathisant Ecolo (pas membre) pendant quelques années. En 2000, j’ai apporté mon modeste concours militant à la campagne communale de Germain Dufour, ex-sénateur Ecolo qui après avoir quitté ce parti faisait liste commune avec le Parti Communiste Wallonie-Bruxelles. J’étais sensible à son engagement militant de terrain. Suite à cette campagne j’ai décidé de m’engager et je suis devenu membre du PC W-B. J’y suis resté un peu plus de dix ans et j’y ai occupé les postes de secrétaire politique de la Fédération de Liège, de membre du Bureau Politique puis de porte-parole national. J’ai également siégé au nom du PC W-B à l’exécutif du Parti de la Gauche Européenne ce qui m’a permis de faire de nombreux contacts avec les camarades de la gauche radicale en Europe (diverses formations du Front de gauche en France dont le PCF et le Parti de Gauche, Syriza en Grèce, le PCE et IU en Espagne, PRC en Italie, Die Linke en Allemagne, l’Alliance Rouge Verte au Danemark,…). Opposé aux sempiternelles divisions qui la traversent, je suis un partisan de la refondation et de l’unité de la gauche de gauche sur base de quelques critères : non-dogmatisme, non sectarisme, intégration de la dimension anti-productiviste.

Parallèlement, j’ai participé à la création du groupe de réflexion et d’action anticapitaliste « A Contre Courant » qui regroupait diverses sensibilités (communistes, libertaires, écolos,…) et a été, par exemple, un des premiers à inviter à Liège les penseurs de l’objection de croissance comme Serge Latouche. J’ai également milité dans des collectifs de lutte contre l’agression publicitaire. Je suis membre fondateur et ai été administrateur de l’asbl urbAgora où j’ai notamment travaillé sur le dossier du Réseau Express Liégeois (REL).

Pendant quelques années j’ai participé au portail d’information alternatif Mouvements.be. J’ai également rédigé des textes et cartes blanches sur les thématiques sociales et environnementales dans divers journaux et revues. J’ai animé pendant plusieurs années un blog  « écologie plus verte – socialisme plus rouge » dont l’essentiel des textes sont repris dans la rubrique « préhistoire » de celui-ci.

Enfin, plus anecdotique, j’ai lancé en 2011 l’idée d’un rachat du Standard de Liège par ses supporters (« Nous voulons racheter le Standard ») sur le modèle des « socios ». Je suis aujourd’hui administrateur de la société coopérative à finalité sociale « Socios Standard » fondée à cet effet.

En désaccord politique profond, j’ai quitté le PC W-B en 2011 afin de retrouver ma liberté de parole et d’action. Mes critiques à l’égard du PC portaient sur une absence de volonté unitaire avec la non-poursuite de l’initiative de Front des Gauches, sur mon refus d’une dilution du PC dans le PTB vis à vis duquel je maintiens des critiques fortes, sur une absence de réflexion anti-productiviste, et sur la trop grande mansuétude de responsables PC vis à vis de certaines expériences « dites » communistes.

J’ai participé à la création de la coopérative politique VEGA (j’ai notamment été actif dans les groupes de travail logement et CPAS) et ai été membre fondateur du mouvement VEGA né en 2014. Celui-ci a uni ses forces au Mouvement de Gauche en 2017 afin de fonder le Mouvement Demain dans lequel j’exerce actuellement la fonction de membre du comité exécutif et de co-porte-parole.

Je suis convaincu que c’est en partant de notre réalité quotidienne qu’il est possible de comprendre le monde pour le changer. Je crois profondément en la capacité citoyenne collective à s’emparer de certains problèmes (logement, inégalités, écologie) pour y apporter des solutions radicalement autres que celles qui aujourd’hui mènent à une double impasse (sociale et environnementale) du niveau local au niveau global. En un mot, je suis écosocialiste !